vendredi 31 octobre 2014

Bol d'air

Trois weekends sans pouvoir mettre le nez en dehors de la ville...
... après des orages, des sols engorgés, des alertes rouges en attente, du mauvais temps; ENFIN un weekend clément pour se ré-oxygéner. 

Nous sommes aller faire une randonnée au Lac du Salagou, à 40km de Montpellier. Il s'agit d'une zone particulière avec ses ruffes, cette terre rouge très friable typique du coin. 

Ce fut l'occasion de me refaire un peu la main sur mon appareil photo, car qui dit trois weekends sans sortir, dit plus d'un mois sans m'entraîner, sans le tester; et autant dire que je suis loin de le maîtriser!! 
J'ai encore un problème de surexposition et certains réglages ne sont pas top, mais je ne désespère pas.
Finalement ces terres ocres sont très difficiles à rendre en photo avec mon piètre niveau, du coup j'ai opté pour la facilité du noir et blanc sur plusieurs clichés.













samedi 25 octobre 2014

Mois d'Octobre


Bien qu'il semble y avoir moins d'activité par ici, les aiguilles et la machine chauffent pourtant à plein régime! 

J'ai enfin pris le temps de photographier le fameux snood retricoté après le gros fail du printemps dernier. Cela en valait la peine, maintenant il est pile à la bonne taille, tout doux, tout chaud! 

En théorie j'ai également fini mon pull Chuck, mais après l'avoir porter deux fois, je ne suis pas du tout satisfaite des manches qui sont trop serrées. De plus, je ne suis pas du tout à l'aise avec cette longueur 3/4, je ne sais pas comment le porter et cela me fait des avant-bras de camionneuse. Je dois donc retrouver le courage de détricoter les manches et refaire tout ça! 





Patron: Cupido Cowl
Laine: 3 pelotes et demi de Katia Broadway


Le mois d'Octobre est surtout celui des projets à offrir:

Tout d'abord j'ai fait un manteau pour ma maman avec la laine et la soie qui me restait de mon propre manteau de l'hiver dernier. 
Petit teaser pour l'interessée, qui devra patienter encore deux semaines avant de le voir! :) 



J'ai également commencé des projets tricots pour Noël: 

Un snood pour ma maman pour qui j'avais acheté un écheveau de Malabrigo Socks couleur Rayon vert et qui a déjà validé un patron précis.



Un autre snood pour le chéri à qui je veux prouver que la laine, ça ne gratte pas forcément. Pour cela je vais tester la nouvelle laine Drop Air qui se travaille en aiguille 5. Depuis que je l'ai touché pendant un après-midi couture avec Iseult, comment dire... il m'en fallait!!!! 

 

Affaire à suivre donc ;)




dimanche 5 octobre 2014

Projets de la rentrée, ou le dilemne climatique

C'est la rentrée et j'ai envie de tricoter et de coudre mes projets automne-hiver avec ces jolies robes en lainage, ces blouses à mettre avec une jupe et un collant bien chaud... Oui mais voilà il fait 25-27° facile, il faut donc s'adapter...

Dilemme cruel de début Septembre donc:
Est-ce que je couds mes projets hiver sachant qu'ils dormiront encore bien un mois et demi dans l'armoire? Est-ce que j'attaque déjà les projets printemps-été de l'année prochaine? Du coup je suis partie sur les projets automne-hiver mi-saison qui sont dans tous les cas toujours pas portable...


Chemisier (113, Burda 07/12)
J'avais envie de m'essayer à l'exercice chemisier, finitions au poil, surpiqûres, i tutti quanti.
Résultat: je m'en suis pas trop mal sortie, malgré des défauts au pied de col que je n'arrive toujours pas à corriger après deux trois pieds de col à mon actif.
Rien à redire sur le patron qui taille parfaitement. Les manches sont celles d'un autre patron burda, car je voulais travailler les finitions manches qui sont absentes du patron 113.

Tissu: Popeline grise à petits pois et fleurettes noir de chez Toto





Jupe comics (Burda 122 04/12):
Suite à un gros craquage de cotton quilt, voici une jupette toute simple, poches italiennes relevées d'un biais, et doublure en satin. 
J'avais déjà testé ce patron qui était un peu trop taille basse à mon goût; problème modifié ici.  

Tissu: Cotton Quilt Mickael Miller (Fabrics.com), et doublure en satin de chez Toto



Robe Lisan (Maison Victor n°3 Automne 2014)
Cette robe n'était pas vraiment prévue, mais puisqu'une amie m'a gentiment offert le dernier Maison Victor avec pleins de patrons qui donnent envie... Un coupon de voile polyester et un bout de voile de coton plus tard... la voici! Je me suis pas mal triturée le cerveau pour inclure ma doublure  (qui n'est pas prévue dans le patron), tout en ayant un rendu propre à peu près partout.
Rien à redire sur le patron qui taille bien. Certes c'est une robe ample à blouser avec une ceinture, mais elle est large juste comme il faut sans faire sac, les pinces poitrines tombent bien, de même pour le décolleté qui n'en dévoile pas trop. Bref je suis conquise! :)

Tissus: Voile polyester imprimé donné, et voile de coton marron foncé de chez Toto.

    



A très bientôt pour les tricots de l'été terminés! 


dimanche 21 septembre 2014

Couds ce que tu teintes


Comme j'en parlais dans le précédent article, moi et deux copines avons fait popote teinture pendant l'été. J'étais tellement contente d'avoir un résultat assez probant avec ces premiers essais que j'ai voulu leur donner vie.

Coupon coton/soie gris clair moche: 
Voici tout d'abord ce que j'ai pu faire dans ce grand coupon de 2m. Je l'ai plongé pendant la milieu-fin de la cuve. Il était un peu trop grand pour la cuve, ce qui a donné des teintes pas très homogène. J'ai réussi à couper une Sorbetto (Patron gratuit Colette Pattern) dans les zones les plus homogènes, et sa doublure dans les parties ratées. Vu que ça reste une teinture naturelle, je reste assez réaliste sur la durée de vie de ce top. Je serais quand même très fière de porter ma propre teinture le temps qu'il vivra! :D 


Coupon mousseline de soie beige foncé: 
Pour la garance, j'ai eu encore une fois les yeux plus gros que le ventre; mais ça a donné un effet tie and dye pas trop dégueu.
Une amie m'a suggéré d'en faire une grande écharpe avec un petit point droit au cordonnet de soie pour finir les bords. J'ai suivi aveuglément ce qu'elle m'a dit, et voilà! J'adore le résultat, il va illuminer toutes les tenues noires et grises de cet hiver!











mercredi 27 août 2014

Fin des vacances


Bien qu'il reste encore cinq petits jours, petit bilan de ce mois de vacances très riche.


Un break: Parce que c'est quand même cool de se faire chouchouter par papa/maman pendant un mois. Même le minou en a profiter avec sa copine chat/hibou à plumeau!



Un Voyage: 
Petite semaine en amoureux à Vienne en Autriche; où l'on a fait le plein de musées, cafés, promenades, sous un beau soleil



Un Projet couture:
Mission découpe et bâti d'un manteau pour ma maman, avec la laine bleu canard qui me restait de mon manteau d'hiver.


Un livre: 
Cela faisait trèèèès longtemps qu'un livre ne m'avait pas autant absorbé. De la science-fiction (enfin c'est plutôt une uchronie en fait) avec une brigade chargée de protéger les livres; encore une cinquantaine de page et je peux attaquer le Tome 2! 



Un projet tricot: 
Vu le "magnifique" temps qu'il a fait dans les montagnes, je pensais finir ce pull laaaargement avant la fin des vacances.  Encore une manche et une encolure avant de le ranger en attendant l'hiver ;)


Un bol d'air:
Dés que je rentre dans la famille, je ne rate jamais une occasion de retourner en forêt et en montagne. Malheureusement la météo n'a pas été de mon coté; seulement 3-4 promenades et pas une seule vraie rando à la clef. 



Un atelier bricolage entre fille: 
Mettez trois couturières/tricoteuses-restauratrices ensemble et cela donne: "et si on faisait un atelier teinture végétale!!"
20 échanges de mails, une commande, et un gros squattage de jardin plus tard: voici nos jolis essais de teinture à la garance et à l'indigo (ouion ne fait pas les choses à moitié! quitte à faire de la teinture, on tente le truc avec les réactions chimiques et l'hydrosulfite qui pue, et bien sur on balance nos 2m de soie ou nos 1m50 de voiles dans nos petites marmites). C'était bien fun! 


Voilà ce qui se passe quand on met un coupon de 2m de mousseline de soie dans une marmite à couscous: ce n'est pas uniforme! Néanmoins le marbré est plutôt homogène et joli! 

Les écheveaux de laine restent le plus simple pour les teintures. Résultats garantis!



mardi 15 juillet 2014

Patron pansement


Nous avons toutes ce patron pansement.
 LE patron qui nous réconcilie avec la couture après plusieurs échecs, LE patron facile que l'on connaît bien; celui dont on sait que le résultat sera parfait, surtout avec LE tissu facile du stock. 
 Le patron pansement qui soigne cette blessure couturesque.

Mais pourquoi dégainer la couture réconfort? 

-s'allonge sur le divan-

D'abord il y a cette jupe longue faite mi-juin dans laquelle j'avais du mal à rentrer dedans et qui a craqué au bout d'une semaine... 

Et puis entre temps il y a eu ce combishort avec toutes ces imperfections...

Et puis pour couronner le tout, cette mousseline de soie que ma môman m'avait offert à noël... J'ai voulu en faire une robe chemise pour un mariage... le résultat fut catastrophique, tout est passé à la poubelle...

Alors OUI, j'ai le droit à ma couture réconfort pliée en une après-midi!! 

J'ai dégainé ce joli coupon à motif japonais Pascal et Béatrix trouvé à Noël au marché Saint Pierre. Ce tissu est magique: il se laisse coudre et se laisse repasser tout seul... et il ne froisse pas du tout!
J'ai ressorti la fameuse robe 133 du Burda Août 2012. Son joli empiècement de buste, son encolure bateau, ses mancherons et son maxi jupon froncé ne pouvait que me consoler.

Lors de ma première fois avec ce patron, j'avais opté pour un biais à l'encolure et aux dessous d'emmanchures. Mais cette fois-ci, pas de finitions approximatives! J'ai découpé une parmenture d'encolure et une parmenture d'emmanchure pour avoir un résultat nickel. 
J'ai ressorti la technique des fronces à trois fils, car je ne jure plus que par ça et je l'ai coupé un peu plus courte que d'habitude pour changer.

 De fait, j'ai ma jolie robe pour le mariage :) 
-Bah non je n'avais rien à me mettre!-





lundi 14 juillet 2014

Crashtest Combishort

J'étais à la recherche d'un vêtement un peu casual pour traîner à la maison. J'étais à la recherche du juste milieu entre vêtement pas trop couvrant pour l'été, sans tomber dans le pyjama ou le vêtement de sport -car oui, il faut entretenir la flamme de son couple ;). 
Testons donc le combishort!

Pour cela, j'ai utilisé un coton imprimé trouvé en soldes chez Toto il y a deux semaines, et j'ai testé le buste de Centaurée (Deer&Doe) et la version festonnée du short Châtaigne. 
Le résultat ne ressemble pas tout à fait à ce que j'avais en tête.

Remarque n°1: Il faut bien se souvenir que l'on n'enfile pas l'ensemble par le haut comme une robe. Il ne faut donc pas suivre les instructions du patron pour ce qui du biais au niveau de la fermeture invisible si vous voulez passez vos fesses

Remarque n°2: Combiner les deux patrons ne suffit pas: pensez à rajouter deux-trois centimètres d'aisance à la longueur taille-entrejambe si vous ne voulez pas que cela tire légèrement -et que quelques coutures craquent déjà au bout d'une journée...-.

Remarque n°3: J'aurai aimé avoir quelque chose de plus ajusté à la taille, et mieux réussir la finition du biais au décolleté. 

Mise à part cela, le chéri aime beaucoup et valide le principe!
Donc même si cet alpha-test ne passera sûrement pas l'été vu les défauts énumérés, je pense persévérer et améliorer l'idée! :)







Fournitures: 
2m de passepoil blanc
2m de biais blanc
1,5m de coton imprimé