mercredi 27 août 2014

Fin des vacances


Bien qu'il reste encore cinq petits jours, petit bilan de ce mois de vacances très riche.


Un break: Parce que c'est quand même cool de se faire chouchouter par papa/maman pendant un mois. Même le minou en a profiter avec sa copine chat/hibou à plumeau!



Un Voyage: 
Petite semaine en amoureux à Vienne en Autriche; où l'on a fait le plein de musées, cafés, promenades, sous un beau soleil



Un Projet couture:
Mission découpe et bâti d'un manteau pour ma maman, avec la laine bleu canard qui me restait de mon manteau d'hiver.


Un livre: 
Cela faisait trèèèès longtemps qu'un livre ne m'avait pas autant absorbé. De la science-fiction (enfin c'est plutôt une uchronie en fait) avec une brigade chargée de protéger les livres; encore une cinquantaine de page et je peux attaquer le Tome 2! 



Un projet tricot: 
Vu le "magnifique" temps qu'il a fait dans les montagnes, je pensais finir ce pull laaaargement avant la fin des vacances.  Encore une manche et une encolure avant de le ranger en attendant l'hiver ;)


Un bol d'air:
Dés que je rentre dans la famille, je ne rate jamais une occasion de retourner en forêt et en montagne. Malheureusement la météo n'a pas été de mon coté; seulement 3-4 promenades et pas une seule vraie rando à la clef. 



Un atelier bricolage entre fille: 
Mettez trois couturières/tricoteuses-restauratrices ensemble et cela donne: "et si on faisait un atelier teinture végétale!!"
20 échanges de mails, une commande, et un gros squattage de jardin plus tard: voici nos jolis essais de teinture à la garance et à l'indigo (ouion ne fait pas les choses à moitié! quitte à faire de la teinture, on tente le truc avec les réactions chimiques et l'hydrosulfite qui pue, et bien sur on balance nos 2m de soie ou nos 1m50 de voiles dans nos petites marmites). C'était bien fun! 


Voilà ce qui se passe quand on met un coupon de 2m de mousseline de soie dans une marmite à couscous: ce n'est pas uniforme! Néanmoins le marbré est plutôt homogène et joli! 

Les écheveaux de laine restent le plus simple pour les teintures. Résultats garantis!



mardi 15 juillet 2014

Patron pansement


Nous avons toutes ce patron pansement.
 LE patron qui nous réconcilie avec la couture après plusieurs échecs, LE patron facile que l'on connaît bien; celui dont on sait que le résultat sera parfait, surtout avec LE tissu facile du stock. 
 Le patron pansement qui soigne cette blessure couturesque.

Mais pourquoi dégainer la couture réconfort? 

-s'allonge sur le divan-

D'abord il y a cette jupe longue faite mi-juin dans laquelle j'avais du mal à rentrer dedans et qui a craqué au bout d'une semaine... 

Et puis entre temps il y a eu ce combishort avec toutes ces imperfections...

Et puis pour couronner le tout, cette mousseline de soie que ma môman m'avait offert à noël... J'ai voulu en faire une robe chemise pour un mariage... le résultat fut catastrophique, tout est passé à la poubelle...

Alors OUI, j'ai le droit à ma couture réconfort pliée en une après-midi!! 

J'ai dégainé ce joli coupon à motif japonais Pascal et Béatrix trouvé à Noël au marché Saint Pierre. Ce tissu est magique: il se laisse coudre et se laisse repasser tout seul... et il ne froisse pas du tout!
J'ai ressorti la fameuse robe 133 du Burda Août 2012. Son joli empiècement de buste, son encolure bateau, ses mancherons et son maxi jupon froncé ne pouvait que me consoler.

Lors de ma première fois avec ce patron, j'avais opté pour un biais à l'encolure et aux dessous d'emmanchures. Mais cette fois-ci, pas de finitions approximatives! J'ai découpé une parmenture d'encolure et une parmenture d'emmanchure pour avoir un résultat nickel. 
J'ai ressorti la technique des fronces à trois fils, car je ne jure plus que par ça et je l'ai coupé un peu plus courte que d'habitude pour changer.

 De fait, j'ai ma jolie robe pour le mariage :) 
-Bah non je n'avais rien à me mettre!-





lundi 14 juillet 2014

Crashtest Combishort

J'étais à la recherche d'un vêtement un peu casual pour traîner à la maison. J'étais à la recherche du juste milieu entre vêtement pas trop couvrant pour l'été, sans tomber dans le pyjama ou le vêtement de sport -car oui, il faut entretenir la flamme de son couple ;). 
Testons donc le combishort!

Pour cela, j'ai utilisé un coton imprimé trouvé en soldes chez Toto il y a deux semaines, et j'ai testé le buste de Centaurée (Deer&Doe) et la version festonnée du short Châtaigne. 
Le résultat ne ressemble pas tout à fait à ce que j'avais en tête.

Remarque n°1: Il faut bien se souvenir que l'on n'enfile pas l'ensemble par le haut comme une robe. Il ne faut donc pas suivre les instructions du patron pour ce qui du biais au niveau de la fermeture invisible si vous voulez passez vos fesses

Remarque n°2: Combiner les deux patrons ne suffit pas: pensez à rajouter deux-trois centimètres d'aisance à la longueur taille-entrejambe si vous ne voulez pas que cela tire légèrement -et que quelques coutures craquent déjà au bout d'une journée...-.

Remarque n°3: J'aurai aimé avoir quelque chose de plus ajusté à la taille, et mieux réussir la finition du biais au décolleté. 

Mise à part cela, le chéri aime beaucoup et valide le principe!
Donc même si cet alpha-test ne passera sûrement pas l'été vu les défauts énumérés, je pense persévérer et améliorer l'idée! :)







Fournitures: 
2m de passepoil blanc
2m de biais blanc
1,5m de coton imprimé

dimanche 6 juillet 2014

Fête du costume d'Arles

Tous les premiers dimanches de Juillet, à Arles, c'est la fête du costume. 

L'occasion de sortir la jolie toilette traditionnelle composée au moins de trois jupons, un chemisier/plastron, un linge de propreté puis un second -souvent en dentelle-; sans compter les chaussures, la coiffe.... par 30° à l'ombre!
Ces messieurs étaient également très élégant, avec de jolis costumes XIXème pour ceux que j'ai reconnu.

Laissons parler les photos!

















Pour plus d'infos: Fête du costume d'Arles

jeudi 26 juin 2014

Premier pull


Ça y est... j'ai tricoté mon premier pull!!

Mais pas n'importe lequel, celui où je me suis dit "ah ouais, le tricot c'est cool en fait": le pull Owls de Kate Davies (Lien Ravelry). 

Je l'ai tricoté en taille 3 avec des aiguilles 5 et 6. La laine est de la West Yorkshire Spinner; teinte naturelle.C'est une laine très agréable à tricoter, toute moelleuse et assez douce.

Je le conseille vivement aux tricoteuses débutante comme moi, et ce pour plusieurs raisons: 

- il avance vite: je l'ai tricoté en moins de deux mois, alors que je suis encore assez lente, et que je ne me suis pas du tout mise la pression.
- il permet d'apprendre pleins de techniques que l'on retrouve dans de très nombreux patrons de tricot ensuite.
- il est très bien expliqué. J'ai juste étudié des vidéos tutos pour les points et les techniques que je ne connaissaient pas encore ( les torsades, les rangs raccourcis, le blocage). 


Je suis tellement fière que j'ai bravé les 28° ambiant pour vous le montrer!
Place aux photos!




mercredi 25 juin 2014

Sus aux chutes! Encore!


Toujours dans l'idée d'évacuer les petits coupons et grandes chutes, voici trois projets réalisés entre début mai et mi-juin. 

Top noué dans le dos ( Top 125, Burda 12/11):
Là le but était d'exploiter le voile polyester imprimé, utilisé il y a deux ans pour ma maman.  J'ai racheté un petit mètre de viscose bordeaux pour le buste. Par rapport au patron, je n'ai pas mis de zip invisible car on peut l'enfilé sans problème comme ça. Pour info, le patron taille juste.



Chemisier Butterick B5711 Taille 10
Ce patron est une petite merveille, une très bonne base de chemisier, ajusté comme il faut pour marquer les formes mais suffisamment ample pour pouvoir bouger dedans et donner le petit coté blousé nécessaire. Il entre immédiatement dans mon TOP 5 des patrons parfait à décliner à l'infini! 
Ici il s'agit d'un petit mètre de polyester troqué avec une amie. Les emmanchures sont finies à la main avec des parmentures dans le même tissu. 

 

Jupe longue (patron maison)
Là il s'agissait d'écouler ce voile polyester imprimé et cette chute de viscose blanche. Une jupe longue de plus pour les grosses chaleurs estivales. Un grand rectangle, des coutures anglaises, des ourlets rentrés et un élastique!





dimanche 22 juin 2014

Vers les étangs


En ce moment, j'essaye d'apprivoiser mon nouveau réflex numérique afin de l'utiliser le plus possible en mode manuel. Du coup, je profite des ballades et randos du weekend pour tester différents réglages -plus ou moins réussis-.

L'occasion de vous faire découvrir les environs de Montpellier, histoire de sortir du cliché de la plage en total farniente avec un cocktail.
 Pour cette première, je vais donc vous parler des réserves naturelles autour des étangs de l'Arnel et de Vic. 

Avant d'arriver aux plages, on traverse forcément les étangs palavasiens, site naturel protégé, classé Natura 2000 ( ensemble de sites naturels européens, terrestres et marins, identifiés pour la rareté ou la fragilité des espèces sauvages, animales ou végétales, et de leurs habitats. Le classement permet de concilier préservation de la nature et préoccupations socio-économiques du site).

Site de Villeneuve-Lès-Maguelonne (Étang de l'Arnel)




 La cathédrale de Maguelone d'époque romane, sur une presqu'île entre terre et mer. Le diocèse était l'un des plus puissants de la région à l'époque médiévale.




Déception du jour: il paraît que l'on peut observer des cormorans dans les lagunes, j'en ai pas vu ne serait-ce qu'une plume :-(


Site de Vic-la-Gardiole (Étang de Vic)
Le premier site testé avec mon réflex. J'ai eu beaucoup de mal à avoir des photos potables car j'avais un soleil au zénith qui aplatissait tout  + des volumes déjà très plats.Je maîtrisais encore très mal mes réglages, du coup de nombreuses photos sont légèrement floues Oo


On ne les devine pas trop, mais les taches blanches dans l'eau sont des flamants roses. 

Principal problème des photos dans le Sud: la sur-exposition! -pas taper-

Cherzétendre qui s'instruit sur l'écosystème des étangs ^^


Rendez-vous prochainement dans les terres héraultaises cette fois-ci! :)