mercredi 24 octobre 2012

Un mannequin sur mesure

Il y a quelques mois, j'avais déniché ce mannequin de couture pour la somme modique de 45€.
Tout de suite, j'ai vu se profiler le rêve de toute couturière: "chouette, je vais enfin pouvoir faire autre chose que me déshabiller-essayer-me tordre en deux pour épingler-me déshabiller-me rhabiller. 

Oui mais voilà, il n'est pas vraiment à ma taille: 
trop de nichons, pas assez de bidon ni de hanches (hum) .
J'ai donc essayé de bidouiller des modifications avec un mélange savant de cubes de mousses, de chutes de tissus scotchées autour, sciage des seins, etc... Force est de constater que le résultat n'a pas été très concluant. J'ai hérité d'un mannequin alien qui ne ressemblait pas à grand chose, qui coinçait encore aux emmanchures. et avec une housse beigeasse qui accrochait le tissu.

Un peu désespérée, je l'ai laissé dormir dans ma chambre, sans vraiment l'utiliser.

Et là, la fée de la couture est arrivée: THE article pour modeler à ses mesures ce type de vieux mannequin en mousse plastifiée.

Après quelques minutes de recherches dans mon placard: des chutes de ouates, une grosse chute de jersey épais noir, et c'est parti!


Première étape, la version ouatée: 




Puis la version avec sa nouvelle housse en polyester noir immaculée:


Le verdict de l'essayage avec une robe assez ajustée, cousu il y a un mois:
J'ai eu un peu de mal à fermer la robe à la taille, mais sinon ça tombe nickel! :)


(La robe version sur moi):

Conclusion:  
Je suis assez satisfaite du résultat! Alors je suis un peu vexée d'être aussi plate, cela vient sûrement du polyester épais qui plaque pas mal les "formes", peut-être un aussi que j'aurai du plus ratiboiser la largeur du dos plutôt que de scier toute la poitrine aussi... mais au moins ça tombe bien!. Même si la poitrine n'est pas très représentative de la réalité, on peut quand même bien voir si ça tombe juste partout, et si les pinces tombent au bon endroit, c'est le principal, non?



dimanche 21 octobre 2012

10-11 Nov. 2012: Salon Mode et Design Vintage - Montpellier

Juste un petit mot pour partager une news à marquer sur vos agendas: 

 



















Qui est partante!? :)

Mes premiers patrons Deer & Doe

Pour bien commencer sur ce blog, je voudrais vous présenter les deux premiers patrons de la ligne Deer&Doe que j'ai réalisé:

Une belladonne qui touuurne qui touuuurne: 

Avant de me lancer dans ce patron, je voulais trouver ZE tissu et ZE biais de la mort qui tue. 
Mais au même moment, à l'étagère en dessous, dormait une robe que j'avais hâte de finir. 

Il s'agissait de la fameuse Robe 131 du Burda de Juillet, la réédition de 1950. Un beau bustier en croix, un dos nu, une jupe qui tourne, elle avait tout pour me plaire. Sauf que le patron n'allait pas du touuuut avec ma morphologie! L'encolure à la nuque est bien trop longue, le bustier bien trop grand pour mon "opulante" poitrine... bref après plusieurs heures de modifications infructueuses, j'ai craqué... j'ai tout coupé!! 

Ça me fendait le cœur de gaspiller ce beau coupon de coton légèrement satiné, surtout qu'il m'en restait un bon bout. 

 Bien décidée à trouver un bustier inratable, je sors ma pile de patrons, je fouine, je compare les bustiers, et ooooooh la révélation! La Belladonne fraîchement arrivée dans ma boîte au lettre!! 
En une petite après-midi, ma robe était sauvée, et étrennée dés le lendemain en stage de Lindy! 



Le bustier tombe parfaitement, il est près du corps tout en  laissant assez d'aisance. 
Je suis conquise!
 -et j'ai déjà un coupon de velours mille raies que je vois en belladonne hihi-

 

Patron: Belladonne Deer&Doe
Fournitures et finitions: popeline de coton légèrement satiné trame rouge et chaîne blanche (Toto), biais framboise, fermeture invisible sur le coté, ourlet main au jupon.



Une sureau mi-saison:

L'autre patron sur lequel j'ai craqué, c'est la Sureau. 
C'est le genre de patron magique qui met bien en valeur la ligne, et qui peut se décliner à l'infini. Pour ma part, j'ai tout de suite vu quel tissu allait passer sur le billot: un joli coton imprimé d'hirondelles!


Seule blonderie au compteur: j'ai recopier la taille 40 au lieu de la 38; mais on ne s'en rend compte que lorsqu'on a monté les 3/4 de la robe bien sur (grrr) 
J'ai donc repris un peu sur les cotés comme j'ai pu (oui parce qu’en plus elle est doublée la bougresse)



Malgré ce petit couac, je suis super contente du résultat, elle tombe superbement bien, je la referait sûrement (cette fois en décalquant la bonne ligne, haha).


Fournitures et finitions: Coton imprimé (Mondial Tissus), doublure en coton crêpé beige foncé (Toto), bouton demi-sphère en bronze chiné aux puces, fermeture invisible sur le coté.