lundi 14 janvier 2013

Le top casual des montagnes


 L'hiver, c'est le froid, la neige, les gros gilets épais, les écharpes, les moufles, les bonnets, le verglas... 
Ça, c'était avant!! 

Depuis que je suis à Montpellier, j'ai beau me faire au climat du coin -c'est à dire mettre un petit gilet dés qu'il fait moins de 23° au boulot-; l'hiver, c'est les vestes d'automne qui ne sont pas rangés, les top à manches longues, les robe mi-saison portées les trois quarts de l'année, parfois un gilet, parfois les collants en laine, et le bonnet moins de deux fois dans l'année. 
Face à ce constat, une conclusion s'impose: il me "faut" plus de vêtements mi-saison!
Je me suis donc lancée dans la confection de quelques hauts en coton, ou en polyester de type maille pour les climats polaires de l'Hérault. 
Voici le premier: un top sorti du Burda d'Avril 2012. 
Le titre vient du fait que le motif de cette maille me fait penser aux motifs savoyard de chez moi :) 

J'ai pris quelques libertés par rapport au patron de base: j'ai posé une parmenture avec le même tissu pour l'encolure, puis j'ai formé les pinces. Je n'ai pas mis de doublure sur tout le buste devant, comme c'est proposé dans les consignes. J'ai raccourci la longueur des manches et du buste. J'ai rajouté deux boutons de nacre chiné aux puces, car j'avais peur que les pinces donnent une illusion d'encolure ratée. 

J'ai profité de ce top pour tester la couture à l'aiguillée double. Encore quelques perfectionnement à faire de ce coté, car le dessus fait un léger bourrelet, comme si le fil était trop tendu, mais en fait non =/

Je l'aime bien, il est passe-partout, le tissu est tout doux, et la coupe avantage les poitrines menues ;).
 




Fournitures:
Tissu: Mondial Tissu
Mercerie: Boutons chinés en puces.

lundi 7 janvier 2013

Concours Tenue de fête; voici la robe!

Je vous en ai parlé plusieurs fois, eh bien la voici! 

C'est parti pour la description: Il s'agit d'un patron inspiration années 40 n°102 du Burda d'Août 2012. Tissu extensible oblige, j'ai coupé une taille 36 (pour un 38 habituel). Elle est cousue dans un voile polyester imprimé et un Milano noir, une fois l'imprimé et la doublure cousus à l'encolure, j'ai effectué un rentré aux manches et au jupon pour qu'elle soit réversible.Elle n'est pas très compliquée à coudre, j'ai compris les explications de Mme B (assez rare pour être signalé).

Coté modifications, j'ai raccourci le jupon (qui devait m'arriver mi-mollet), et j'ai surpiqué les plis des manches coté voile imprimé, car ça faisait des mégas-épaulettes-façon-années 80. Par contre rien à dire du coté noir, allez comprendre! 

Je suis assez satisfaite du résultat. Elle est très confortable, le décolleté met en valeur la poitrine sans trop en montrer, le tissu est très doux sur la peau, il ne tient pas trop chaud. Elle est bien partie pour devenir l'une de mes chouchoutes. J'espère l'étrenner en soirée swing tantôt!

Pour l'occasion, voici un shooting post-fêtes, faute de photos potables -ou de photos tout court!- des dites soirées.

 


 



Et Hop!! tout à l'envers!!




Fournitures: 
Tissus: Toto

La cape de l'hiver


Cela fait plusieurs fois que ma môman me dit "tu devrais te trouver une cape, je suis sûre que ça t'irais bien!" Moi: "mouais, morfsnhf ça fait petit chaperon rouge hthrffmf ça fait elfe fmfmfhr". 
-Bah oui c'est ma maman, ça m'embêterait d'avouer qu'elle a très souvent raison!-

Quelques temps plus tard, lors d'une halte copine-tisane-couture à Paris, j'ai découvert dans son dressing (pour ne pas dire placard qui déborde de fringues) THE cape. Celle qui fait classe, celle qui fait une jolie taille, celle qui me réconcilie avec cette coupe, bref, il me la fallait!! 
Nous avions déjà écumé le Marché Saint Pierre la veille, mais bon... Au point où nous en étions! Après moult remous de lainages divers et variés; j'ai trouvé un magnifique coupon de laine/Mohair "faussement tricoté", dans de jolis nuances gris-bleus.

Cette fameuse cape a donc été faite à partir d'un schémas de la cape "parisienne".
Il s'agit d'un cercle avec un col formé d'un rectangle doublé, et de quatre passants passepoilés. La cape est entièrement doublé d'un satin noir avec des passants fait au point boutonnière classique. La ceinture large en cuir vient d'Etam. Je n'ai pas résisté à agrémenter le col de quatre boutons chinés l'hiver dernier. 



J'adore la ceinture à la taille qui féminise le manteau. Elle est très agréable et très pratique. Je dois encore trouver une meilleure technique sans avoir à renfiler toute la ceinture; c'est l'inconvénient de cette ceinture large et raide. J'avais peur de ne pas pouvoir la mettre avec les douceurs montpelliéraines. Finalement, il suffit de doser les couches en dessous, et le lainage se régule très bien.
Bref j'adhère totalement à la cape! :)

En prime, je vous épargne mon bout de balcon ou le fond de ma chambre, contre un bout du centre historique de Montpellier






dimanche 6 janvier 2013

En terre de cocagne


Pour le nouvel an, mon cherzétendre et moi-même étions chez un couple d'ami à Toulouse. Grâce à eux, nous avons découvert le centre ville de Toulouse. J'aime beaucoup son architecture de briques et ses touches de pierres calcaires et de volets pastels. 

 
 En passant au jardin des plantes...


Boulimiques de visites culturelles assumés, nous étions obligés de fouler le sol du Musée Saint Raymond et du Musée des Augustins. 

 Le musée Saint Raymond est situé dans un bâtiment ancien du centre-ville, juste à coté de Saint Sernin. Il vaut le coup rien que pour les sculptures venant de la villa de Chiragan et les fameux torques gaulois en or.  
 
 
Détail d'une des sculptures des travaux d'Hercule (Chiragan).


J'ai adoré le musée des Augustins. En plus d'avoir un cadre magnifique (Ancien couvent des Augustins), les collections de sculptures romanes et gothiques sont superbes. Rien que pour ces deux points, le musée vaut le coup d'être vu.



 *****

En prime, nous avons également visité Albi, fraîchement classée à l'Unesco.Comme je m'y attendais, la cathédrale est impressionnante, que ce soit sont architecture extérieure avec ses allures de château fort, ou son architecture intérieure avec ses sculptures gothiques, et ses peintures murales.









 



 Le centre historique est très beau,toujours avec son architecture de briques et ses colombages.



 Les rives du Tarn en contrebas de la cathédrale.



 
 Au détours d'une ruelle



Encore merci aux hôtes pour leur accueil et pour ces trois jours bien remplis!

vendredi 4 janvier 2013

Bilan 2012

Tout d'abord, Bonne année à tous!

Cette année a été remplie de nombreux projets pleins de dentelles, de boutons, et de coton! 
En quelques mots, 2012, c'est 34 projets coutures, dont  7 pour ma famille. 
Dans les 27 projets restants, quatre sont allés à la poubelle quelques mois plus tard: mauvais choix de tailles ou de tissus, mauvais choix de coupes... bref les aléas de la couture. Deux autres ont été remaniés pour qu'ils soient portables plus souvent. 


LA pièce que je retiens de cette année 2012 est sans conteste ma robe Vogue Vintage confectionnée à l'occasion du mariage d'une amie. 


 
Elle m'a valu de nombreux compliments, ce qui m'encourage à continuer dans mes bonne résolutions rentrée-nouvelle année: 

- Prendre le temps de soigner les finitions. Certes parfois c'est pénible, ça oblige à passer un looong moment devant son manuel, les tutos en ligne, et à tourner son tissus 32565643 fois; mais quelle satisfaction une fois que c'est fait! :) L'exemple même fût la confection des boutonnières passepoilées de la fameuse robe vintage. 

- Continuer à travailler à coup de cœur; tout en réfléchissant mieux aux projets. Je me rends compte que certains coup de cœur qui n'ont pas assez mûris sont aujourd'hui des vêtements que j'ai parfois du mal à porter, ou que je regrette d'avoir cousu avec tel tissu, ou utilisé tel patron plutôt qu'un autre.

- Descendre le stock de tissu; c'est la résolution la plus sage et en même temps la plus dur!! Pour le moment je n'ai pas trop craqué depuis  mon dernier pèlerinage au marché Saint Pierre; juste de quoi finir les cadeaux de noël home-made. J'ai juste craqué pour une flanelle de laine grise à Toto pour faire la zoulie veste à basque du Burda de Décembre :s

Rendez-vous ce weekend, pour la publication de mes deux derniers projets de 2012! :)