samedi 29 novembre 2014

Novembre 2014

Un mois de Novembre bien chargé, qui est passé comme une fusée. 

Quelques jours de congés dans la famille m'ont permis de profiter des grandes forêts aux couleurs de l'automne.







J'ai également été gâtée puisque ma maman m'a offert quelques coupons de Mondial Tissus :)
J'ai déjà plein d'idées pour chacun. 
Mention spéciale à ce jacquard Space invaders réversible! 



---
Coté couture, je n'ai pas chômé; Le manteau pour ma maman a beaucoup plu (photo en Décembre), Mais j'ai aussi pris le temps de coudre pour moi: 

Tout d'abord une veste Pavot, pour répondre à un besoin crucial -oui oui- d'une veste mi-saison noire et sobre. 
J'avais peur de ne pas trouver de tissu adéquat dans les environs immédiats, et finalement je suis tombée sur ce sergé de coton (Toto). 
J'ai utilisé ces jolis boutons chinés aux puces il y a deux ans et qui attendaient patiemment dans une boîte. 
Dans mon délire, Puisque je ne voulais pas doubler la veste, j'étais partie pour faire des jolis finitions avec des biais partout à l'intérieur. La Pavot de Carlotta n'y est pas pour rien
Trois choix s'offrait alors: 
1. Acheter un biais bien fin type liberty mais il fallait alors vendre chat, chéri et maison pour obtenir le métrage nécessaire.
2. Trouver un joli coton fin et faire mon biais moi-même.
3. Renoncer et se cantonner au biais de la parmenture et de l'ourlet. 

Je vous laisse deviner l'option choisie...

Puisque je savais que tout allait parfaitement tomber, j'ai surfilé toutes mes pièces à l'avance (oui c'est long...). Comme d'habitude, tout est limpide, en deux soirées j'avais ma veste.
Deux modifications du patron: Ajout au préalable de 2cm en longueur buste car je suis plus grande que le modèle. Finition en pointe du col car le claudine ne me sied pas du tout.





---

Ayant mis la main sur un denim bien fluide à Toto toujours, j'ai enfin pu concrétiser mon projet de jupe en jean qui me trottait dans la tête depuis un moment. 
Il s'agit du patron 6A du Burda Mai  2012.
Pas de soucis niveau montage, sauf la patte de boutonnage cachée dont j'ai pris un moment à comprendre les étapes -en même temps c'était ma première-.
Bon forcément, denim + jolie coupe = orgie de surpiqûres!
Je m'en suis donnée à cœur joie, mais je me suis retenue pour l'ourlet car je ne voulais pas que cela casse les coupes verticales des panneaux; finition ourlet main donc. 
J'ai pris un certain temps à trouver le bon réglage des surpiqûres, car ma machine n'arrêtait pas de me sauter des points -défaire et refaire des surpiqûres c'est vraiment la plaie- .
Unique modification: la longueur raccourcie de mi-mollet au dessous du genoux. 

Ce patron est assez curieux, car l'ampleur des panneaux fait que cela tombe bizarrement, mais il donne une taille et une silhouette d'enfer quand même! 








---

Je crois que je vais garder ce format par mois, c'est moins contraignant et me permet d'écrire et de montrer plus de chose différentes. 
A fin décembre donc, pour parler tenue "d'hiver", de réveillon, et de cadeaux!