dimanche 6 décembre 2015

Dans les terres


Pas de tricot ni de couture, juste une envie de partager quelques images de randonnées.

La meilleur saison dans cette région est définitivement l'automne et le printemps. Le temps y est très imprévisible, mais il permet de profiter des plages vide des touristes et de faire des randonnées sans subir le soleil qui cartonne.
C'est également les saisons où les couleurs se réveillent et se révèlent le plus.
L'automne en Hérault est assez loin des belles couleurs des forêts tempérées. Les verts sont plus prononcés, quelques arbres rougissent, mais surtout les tapis de bruyères sortent de partout.

Les dernières randonnées faites sont très... géologiques!
Tout d'abord le Cirque de Mourèze avec sa forêt dolomitique, puis le plateau du Thaurac à côté du village de Laroque, avec ses avens et ses lapiaz.


Mourèze








***

Thaurac







A bientôt! 
 

mardi 1 décembre 2015

Des hiboux et de la laine!


Déjà un mois que je n'ai pas publié quelque chose par ici! 
Pour autant je n'ai pas chômé, des projets ont pris du temps à aboutir, d'autres ont fini à la poubelle, et je me suis lancée dans des projets tricot assez long.En attendant de trouver le temps de photographier mes autres projets, en voici deux. 

Pour commencer, voici une Arum qui n'était pas prévue. Cette robe est venue réconforter mon petit cœur torturée par deux projets poubelle. J'ai eu le coup de foudre pour ce tissu Art Gallery. 
Comment ne pas craquer pour ces petits hiboux graphique mais aussi tellement chou!


Pour le patron, je ne suis pas aller chercher très loin puisqu'il s'agit d'Arum (Deer & Doe). Par rapport à ma première version, j'ai effectué quelques modifications: 
- J'ai élargi les manches en cousant à 0,5cm en arrivant au bord.
- J'ai repris d'un centimètre de chaque coté au niveau de la taille pour marquer davantage la taille mais aussi la courbe du dos. Sur ma première version, je n'avais pas eu à reprendre ce détail car j'avais un tissu sergé moins élastique qu'un tissage chaine-trame et j'avais cousu des coutures anglaises qui ont légèrement mangé sur mon aisance. Si une troisième version voit le jour, je recopierai une taille en dessous pour la taille et les hanches. 


Parlons un peu de ce tissu: 
Il s'agit d'un coton de belle qualité, présentant un grammage et une tenue supérieur à une batiste Liberty of London ou Atelier Brunette. 
Il convient donc pour une chemise, une jupe ou une robe qui demande un peu de tenue ou de structure; à l'inverse d'un liberty parfois un peu trop fragile et mou. 

Au delà de sa qualité, ça reste un coton... ça colle un peu au collant!. Malgré la coupe droite de la robe, je ne vais pas échapper à la confection d'un fond de jupe qui sommeil depuis ma Sureau en Cotton quilt. ^^"
Elle n'en reste pas moins très confortable, et facile à porter au quotidien.  







Pour conclure: la tenue au complet



Passons au tricot, LE projet qui a mobilisé de nombreuses soirées!! 
Je voulais un gilet bien grand, bien chaud et j'ai eu le coup de cœur pour le patron Portage de Melissa Schaschwary. 
C'est un grand gilet top-down, manches raglan, un point alvéole et des torsades au dos, et de graaaandes poches en point mousses insérées dans le col. Rien à dire sur le patron qui est très bien écrit. 
J'ai tout suivi à la lettre sauf quelques détails: 
- j'ai effectué des mailles torses ( enfin il me semble que l'on peut les mettre dans cette catégories !?) Pour la bordure du corps, sur les rangs envers: j'ai tricoté tous les points envers avec le brin arrière.
Aux manches: j'ai tricoté tous les points endroits avec le brin arrière. 
Je n'ai pas tricoté les manches extra-longues car j'avais peur que cela me gène. 


Le patron est beaucoup plus simple qu'il n'y parait. Le point du dos peut faire peur, mais il s'agit en fait d'un jeu de torsades à deux mailles. Il faut se concentrer lors des augmentations afin de ne pas décaler le motif. Le point est légèrement traumatisant pour les doigts, mais tout ça reste très abordables! 

La laine était mon cadeau d'anniversaire: Un mérinos magnifique de Patte de velours, une teigneuse suisse talentueuse qui vous concocte des laines sur-mesures. Elle m'a conseillé sur la base la plus adaptée et je lui ai demandé de nuancer le coloris afin de mettre en valeur le point texturé. Parlons-en de ce coloris: il se prénomme... Loch Ness! Un magnifique gris foncé aux reflets bleu-verts selon la lumière. Pour l'avoir vu c'est exactement la couleur du célèbre lac! :) 
La teinture est très régulière, avec juste ce qu'il faut de nuances. A aucun moment je n'ai ressenti le besoin d'alterner les écheveaux. 
J'ai beau avoir le bon échantillon, je me retrouve tout de même avec un écheveau et demi sur les bras -hinhin que vais-je bien pouvoir en faiiiire- 


Depuis qu'il a été bloqué, je me prélasse dedans tous les soirs, c'est un régal à porter! J'ai déjà eu l'occasion de la mettre en veste à l'extérieur et c'est tout aussi chaud et douillet :). 

Je ne sais quoi dire d'autres, hormis le fait que je suis très fière de ce gilet car c'est le tricot le plus ambitieux que j'ai tricoté. L'avalanche de photos parle à ma place! 









Je ne peux pas résister à l'idée de ressorti mes photos d'Ecosse de... 2009! 




Recap: 

Robe:
Patron Arum (Deer & Doe)
2,5m de Tissu owlie boo, Art Gallery chez L'Atelier de Dina.

Gilet: 
6,5 écheveaux de Féline DK Twist, coloris Loch Ness. Patte de velours (Ravelry) 

mercredi 21 octobre 2015

Tenues d'automne


Pour compenser mon retard d'article, je vous présente ce soir pas une, ni deux, ni trois,
mais quaaaatre pièces cousues depuis mi-Septembre!

Tout droit venue d'une de mes planches d'inspiration, le premier ensemble est une chemise Bruyère et une jupe Brume qui s'est invitée:


J'avoue avoir beaucoup traîné à me lancer dans mes projets d'automne et pour cause, dans le sud, l'été fait souvent les prolongations en Septembre. J'ai donc commencé par les pièces que je pouvais porter de suite ou presque. Ma seule expérience de la jupe Brume était un total fail à cause de mon tissu bien trop mou. Cette fois-ci, il s'agit d'un milano noir tout à fait basique, mais tout à fait approprié!

Le but était d'avoir une petite jupe en jersey intemporel. Ici, je n'ai rien retouché par rapport à la taille 42 décalqué en mai. Pour les prochaines, j'ai déjà regradé une taille en-dessous après les hanches afin d'obtenir l'effet crayon moulant et de supprimée ces petits bâillements sur la pièce devant après l'empiècement.


Dommage que mon milano commence déjà à pelucher sur les côtés (où le sac à main frotte). Il va falloir que j'en trouve un de meilleur qualité lorsqu'il sera vraiment trop abîmé. J'ai déjà en tête plusieurs versions tant elle se marie avec tout et est ultra confortable.


Puisque j'ai déjà fait la Bruyère en robe, j'avais remarqué que j'avais pas mal d'aisance à la taille. J'ai donc recopié une taille en-dessous pour la taille. J'ai tellement l'habitude de porter des pièces ajustées que j'attends de la porter un peu pour me décider si je la reprend, si je recopie encore en-dessous pour les prochaines...
Outre ce détail, elle se porte sans difficulté avec des jupes crayons et des slims. Je suis contente de la couleur, l'une de mes préférés - oh joie il m'en reste 3 mètres!-




 


---

Le deuxième ensemble est une blouse Datura et le short 127 (Burda Juillet 2012).


Ce coupon de soie imprimé chatons est dans mes bacs depuis... 2012! Il a donc attendu des millénaires que je finisse de tergiverser sur le patron à adopter. Au final, je n'ai pris aucun risque en choisissant la Datura puisque je l'ai déjà cousu 3 fois. J'ai utilisé les manches de l'aubépine auxquelles j'ai ajouté un bracelet de manche, et je me suis fendue d'un biais maison dans le même tissu pour l'ourlet du bas.




Côté short, je voulais depuis longtemps une version en velours côtelé, mais assez sobre, passe-partout, et avec un zip de jean. Ce short a été réalisé plusieurs fois par des couturières, du coup je me suis lancée. Burda fait rarement dans la demi-mesure: soit ce sont des mini-shorts moulant, soit ce sont des graaands shorts bien large et bien long. Ce short est dans la seconde catégorie. 
La taille tombe parfaitement, mais arrivé aux hanches, ça se gâte! J'ai ratiboisé la largeur et la longueur en superposant avec mon short Châtaigne, puis j'ai fignolé les reprises en l'essayant. 





Recap: 
Bruyère: 2m de coton à carreaux( Tissu au poids Toto), boutons Toto
Brume: Un petit mètre de Milano noir (Toto)
Short: 80cm de velours côtelé marron (Toto), bouton et du zip de mon stock
Datura: 1,5m de soie (Gentleman des tissus, marché Saint Pierre), boutons Toto


De bons basiques qui s'intègrent parfaitement au dressing et qui ont déjà été portées plusieurs fois.
Pour finir, je vous montre ma fameuse robe violet fuchsia moche reteinte avec du rouge vif! Résultat: un joli violet prune-lie de vin beauuucoup plus beau non !?




Petit comparatif avant (à droite, il est plus vif en réalité) - après (à gauche + une écharpe qui avait le même fuchsia en plus délavé)


A bientôt ! :) 

lundi 21 septembre 2015

Arum noire


Je vous l'avais promis dans mon dernier article; la voici! 

Une Arum toute simple, toute noire, à assortir selon les envies du moment. Comme c'est un basique indémodable, je lui ai consacré l'un de mes plus beaux coupons: un beau twill (sergé) de soie noire. Le tissu parfait; c'est beau, c'est solide, c'est légèrement épais, c'est fluide... Mais avec quelques inconvénients tout de même. 


Bien que le patron soit simple, j'ai tout de même fait une toile car je voulais faire des coutures anglaises et les coupes droites ne sont pas toujours flatteuses sur ma personne; la faute à une poitrine menue qui ne donne pas assez de "forme" à la coupe.

Grâce à cette toile je me suis rendu compte que je pouvais diminuer du 42 au 40 à la taille. Non pas que j'ai maigris (haha ce serait trop beau...) mais parce qu'il y a un peu trop d'ampleur. On ne voyait pas du tout la jolie courbe dans le dos, avouez que c'était dommage.

D'ailleurs suite à cette toile en cotonnade j'ai du mal à me projeter dans ce patron dans autre chose qu'un tissu fluide. A tenter quand l'occasion se présente tout de même.

Par contre le petit détail qui n'apparaissait pas sur la toile c'est l'aisance aux bras. Alors que j'étais à l'aise dans ma toile en cotonnade, j'étais assez étriquée dans ma version en sergé. La faute au tissu justement qui n'est pas du tout "extensible" par rapport à un tissage normal.J'ai donc récupéré de l'aisance comme j'ai pu malgré les coutures anglaises. 



Parlons-en d'ailleurs de ce tissu. Sur le principe c'était une super idée: ces tissus sont réputés fluides et infroissables. Alors oui c'est génial d'avoir une robe qui ne se froisse pas après 24h dans une valise et portable à la sortie de la machine... Sauf que ça marque très mal les coutures au fer! Hyper pratique pour faire des coutures anglaises hein? Heureusement qu'il s'agit de découpes princesse assez droite. Je me dis que j'ai bien fait d'utiliser ce tissu avec ce patron, car une coupe plus complexe aurait été une catastrophe.
La parmenture d'encolure s'est bien passée, par contre on ne peut pas dire que les ourlets des manches et du bas soit spécialement jolis. Je pense d'ailleurs reprendre l'ourlet du bas car ça me contrarie quand même. 

J'aurai pu attendre de refaire cet ourlet pour vous montrez des photos, histoire d'avoir une robette toute parfaite, mais je me suis dit que ce serait parlant de vous montrez les avantages et les limites de
ce tissu. 



Elle est très confortable, le tombé est superbe et le fit juste parfait. Moi qui ne suis pas fan de ces coupes pour les raisons citées plus haut, là je suis totalement conquise.
J'ai hâte de la porter quand la météo le permettra! 
Je vous avais également parlé d'un petit tricot pour assortir cette robe mais il va retourner à l'état de pelotes.
La faute à mon choix de laine, un fil de coton trop épais et trop gonflant pour le patron. 
Mais c'est la magie du tricot, on se plante et on peut quand même refaire!






dimanche 13 septembre 2015

Inspirations Automne-Hiver


Bien que l'on soit encore loin des feuilles qui jaunissent et des soirées cocooning tisane-plaid sur le canapé, les inspirations grands froids sont déjà bien installées dans ma petite tête.
Voici un tour d'horizon de mes inspirations pour mes deux saisons préférés :)

Tout d'abord quelques images glanées sur Pinterest qui résument les ambiances que je voudrais retrouver cet hiver:



  


  

Envie de tenues plus décontractés et de retrouver le plus possible ce qui est à chaque fois mon inspiration principale -bien qu'elle ne se dégage pas de manière évidente- la nature, la forêt et les couleurs automnales que je pourrais qualifier de palette de couleurs officielles ;)


Comme j'avais bien aimé l'idée de créer des ensembles haut-bas et couture-tricot la saison passée, j'ai répété l'exercice. Voici donc mes planches projets Couture-Tricot, en utilisant uniquement les patrons, tissus et laines de mon stock:





Short 127 (Burda 07/12) en velours milleraies - Blouse Datura à manches en soie imprimée.



 
Chemisier Margot (République du Chiffon) en coton satiné kaki - Jupe 103 (Burda 12/14) en lainage pied de poule.


 
Chemise Bruyère en coton imprimé petits carreaux noir et bordeaux - Gilet Portage de Melissa Schaschwary en Patte de Velours Feline twist DK coloris Loch Ness.


 
Short châtaigne à feston et taille normale, en polyester vert émeraude - Pull Treshold de Mélanie Berg en Ulysse (De Rerum Natura coloris Granit).


 
Jupe Fumeterre longueur midi en lainage chiné beige/marron clair - Béret Once upon a time en Alpaca silk (Drop, coloris Noir).


 
Tania culotte version courte en gabardine microfibre bordeaux - Chemisier raglan 128 (Burda 08/12) à épurer, en soie crème à motif texturé. 


 
Manteau quart en lainage de cachemire épais marron foncé - Echarpe Stream in field en Malabrigo Arroyo (coloris Prussian blue) 


Fin de l'hiver, début printemps:

 
Belladone à manche 3/4 en coton noir Agnès B - Etole Architexture en Fyberspate Scrumptious 4 ply (coloris Teal; plus pétant et profond que la photo). 



J'avoue que c'est une quantité assez ambitieuse...

A venir, la seule planche que je n'ai pas décrite car la robe vient de tombé de la MAC et le pull s'approche de la fin:

Une Arum noire et un pull Imogen prune! :) -ce teasing de fifou!-