samedi 24 septembre 2016

Fin d'été


J'inaugure aujourd'hui les derniers pièces estivales de l'année! 

Voici tout d'abord un joli short issu du Burda Juillet 2016 que je ne pensais pas faire avant le printemps prochain. Comme l'été semble durer encore un peu, je lui ai fait sa fête!


Le short:

Ce short est l'une des raisons pour laquelle j'ai craqué sur ce numéro. 
J'aime particulièrement ses grandes poches plaquées qui font également passants de ceinture.
Il s'agit du cour illustré du numéros; même si, à mon sens, il ne présente pas de difficultés particulières. J'ai supprimé le petit rabat aux fesses, et je pense avoir monté différemment les côtés des poches plaquées: j'ai compris que même les côtés étaient "plaquées" alors que j'ai préféré les prendre en sandwich dans la couture coté. 
Lors du premier essayage, le short avait pas mal d'aisance à la taille, j'ai du raboter 3 bons centimètres à la couture milieu dos. 
Hormis cela, je n'ai rien touché au patron d'origine.


Je l'ai déjà porté deux jours et il est très confortable.
Le tissu est un mélange lin/viscose de chez Toto avec un tissage type chambray. Déjà utilisée pour une jupe Chardon, il est très agréable à porter, se froisse peu (ici je l'ai porté une journée entière assise) et il a un jolie tombé. 



Hetty Cardigan 

C'est mon troisième modèle de cette designeuse dont j'aime assez les patrons et leurs constructions. 
J'ai quand même un peu dévié du patron afin d'atténuer l'aspect cropped qui ne correspond plus trop à ce que j'aime porter. En effet, j'ai beau adoré ses patrons, j'ai parfois du mal à porter les modèles que j'ai déjà tricoté au quotidien. Hormis sur mes robes et certaines jupes, ils ne tombent pas très bien sur mes pantalons qui sont plus bas. J'arrive à porter le gilet Marion, mais le pull Chuck me pose souvent problème.

Côté modification, je n'ai fait que la moitié des diminutions préconisées pour les cotés, et j'ai rallongé la longueur buste de quelques centimètres. Ainsi, le gilet arrive à la ceinture de la plupart de mes shorts et pantalons.


Côté laine, il s'agit du coton acheté pour mon Imogen -mais oui, souvenez-vous, ce gros plantage!!-
Le fil est assez agréable à porter à-même la peau. Comme il est assez retordu, il ne se déforme ni se détend de trop pour le moment. 

Ce gilet sera parfait pour la mi-saison, à porter dans les bureaux surchauffées ou comme ici lorsque les matins sont frais. Je le vois bien sur mes petites robes à manches courtes comme Arum ou à la place d'une blouse, sur un pantalon! :)


Lorsque je l'ai tricoté, il y a quand même quelque chose qui m'a irrité: Lors des diminutions du buste il y a une absence totale d'instructions sur la façon de continuer -ou non- la dentelle jusqu'aux mailles lisières. Suis-je supposée continuer le motif, même s'il faut n'en faire que la moitié d'un? Suis-je supposée m'arrêter et faire des mailles endroits jusqu'aux mailles lisières? Le patron nous laisse complètement tombé à cet endroit, et ça ma énervée car je fais partie de celle qui paye un patron pour être accompagnée tout du long. Je conçois que donner des directives sur le motif dentelle en plein milieu des rangs raccourcies soit complexes, mais pour quelque chose d'aussi "simple" que des diminutions de côtés...

C'est mon 3e projet d'Andi, et c'est la seconde fois que j'adapte pour une laine DK. Je pense avoir trouvé le bon compromis pour ces modèles toujours très jolis mais dans des laines bien trop chaudes pour mes latitudes. La solution des laines DK mélangées coton ou 100% coton me semblent intéressantes.






Fournitures:

Short:
Patron 107, Burda Juillet 2016
1,3m de lin/viscose (Toto)
Une agrafe, un zip

Gilet:
Aiguilles circulaires 4mm
5 pelotes de Rico design essential dk (coloris fushia)
8 boutons 

A bientôt!

lundi 19 septembre 2016

Lucette


Comme beaucoup, j'ai résisté 5 minutes avant de commander le fameux livre "Coudre le stretch" de Marie Poisson; comment résister devant tant de potentiel en un seul ouvrage!? 

Pour mon premier essai, je suis partie sur le modèle cache-cœur Lucette en version robe. Je crois que mon obsession des pièces cache-cœurs et portefeuilles me poursuit encore...



Je suis partie sur une taille 38, selon le tableau des tailles. 
 Coté option j'ai choisi les manches courtes et la basque à plis en rallongeant de 30cm environ. Les explications sont limpides, et tout a été monté en une après-midi. 
L'unique reprise que j'ai faite est de reprendre les côtés d'1cm de part et d'autre pour que le buste soit plus ajusté. 

Le jersey utilisé est un coupon au poids trouvé chez Toto. Impossible donc d'en parler de manière exhaustive; je pense qu'il y a un peu d’élasthanne car le tissu revient en place, il est assez fin, et je pense qu'il s'agit de polyester car il est assez fluide et ne se froisse pas du tout. 
Je pensais utiliser ce coupon pour la robe Wren de Colette mais je suis trèèès contente d'avoir finalement acheté cet ouvrage et tenter ce modèle à la place.  



Je précise que je n'ai pas de surjeteuse, cette robe est entièrement montée avec les points élastiques de ma MAC et je suis très satisfaite du résultat. 
Les tests à l'aiguille double n'étant pas très concluant, j'ai ré-utilisé le point "nid d'abeille" déjà présents sur d'autres projets maille. Je l'aime bien car il plaque bien les ourlets et les encolures. 



Ultra confortable, seyante, je n'ai pas grand chose à dire de plus, tant il s'agit d'une couture plaisir qui se passe sans embûche du début à la fin. 
Cousue depuis deux semaines, je l'ai déjà porté plusieurs fois avec plaisir :) .




 

Fournitures:
Modèle Lucette de Coudre le stretch
un peu moins de 2m de jersey.


A bientôt!