mardi 4 juillet 2017

Garde-robe Capsule, bilan mi-parcours


Je retrouve aujour'dhui le chemin du blog pour revenir sur ma garde-robe capsule. 
Après l'engouement des débuts, où en est-on après 6 mois !? 

Ma foi, je suis assez contente car j'arrive à tenir mon programme, malgré plusieurs difficultés et déconvenues. 

Janvier: le pantalon
 Aucune remarque sur ce patron, toujours aussi agréable à coudre et à porter. Je l'ai réalisé dans un lainage Mondial Tissu gris foncé à petits carreaux qui a plus de tenue que dans ma précédente version. Je l'ai porté plusieurs fois avant le printemps et je l'aime beaucoup!
Le haut est un top Lucette de Coudre le stretch que je trouve un peu trop fin et mou pour ce patron.


Février: la veste
C'est LA grosse pièce de mon programme, un blazer burda à double col châle. J'ai d'abord fait une toile en Février pour comprendre le montage, puis je me suis lancée dans la pièce finale en Mars. J'ai utilisé un magnifique lainage bleu marine, à la fois fluide et épais. J'ai beau ne pas avoir suivi toutes les recommandations de Burda pour le thermocollage, je me suis un peu fait avoir avec le double col: Mon tissu s'effilochant un peu, j'ai quand même thermocollé toutes les pièces du col/parmentures et ce n'est qu'une fois l'assemblage terminé que je trouve l'ensemble légèrement trop rigide. 
Je ne l'ai pas fini car un gros redoux est survenu sur Montpellier, et comme la plupart du temps il ne repart pas, je n'avais pas envie de m'acharner sur cette pièce alors que je ne pourrai pas la porter immédiatement.
Rendez-vous à l'automne pour le grand final!




Mars-Avril: le short et la chemise
Pour ce qui est du short, le patron Châtaigne était pour moi une évidence. 
Pour la 3e version je suis partie sur une version en jean souple, portable en hiver comme en été. J'ai jeté mon dévolu sur le jean (non stretch) de Little Fabric, qui se trouve avoir le grammage, la fluidité et la tenue parfaite pour ce projet. 
Gros bonus: il n'y a presque pas besoin de le repasser!
Un vrai bonheur à porter en hiver, mais aussi en été comme ici. Je l'ai même dégainé en rando et il est très confortable aussi. Un vrai short tout terrain.

La chemise qui l'accompagne est une Melilot en plumetis Curry de chez Cousette. 
J'ai choisi la version à poche et patte de boutonnage cachée. Elle est parfaite pour l'été et les températures caniculaires du Sud. 
Au départ, j'avais prévu une Mélilot en crêpe de soie nude, mais le résultat final était assez bof et elle a fini à la poubelle.



Feu la mélilot en soie


Mai-Juin: la jupe et le haut maille
Ici aussi, j'ai eu un petit changement de programme côté jupe. Je devais utiliser une viscose, mais n'ayant pas assez de tissu pour une longueur midi, j'ai cousu une Goji dedans (je vous en reparlerai tantôt, le temps de coudre sa soeur :p ). 
J'ai eu un déclic en voyant la version longue de la jupe Berlin de la marque Orageuse. Après moult tergiversations, je me suis lancée...sans regret, car cette jupe est mon coup de coeur du moment!

Le patron est très pro, très bien expliqué et tout tombe parfaitement.
Elle ressemble exactement à ce que j'avais en tête: une jupe longueur midi un peu habillée mais pas trop grâce à mon tissu.
 Il s'agit du même tissu que pour ma chemise Melilot bleue: un mélange lin/viscose de chez Cousette (coloris Amarante). La couleur est vraiment sublime et son drapé donne juste ce qu'il faut de mouvement à la pièce. 
La coupe est très bien pensée, ajustée jusqu'aux hanches puis en coupe droite. J'ai longuement marché et piétiné avec toute la journée sans problème. 

Côté haut, il s'agit de mon top en maille du mois de Juin: Un top Yvonne de Coudre le stretch dans une chute de jersey de viscose vert bouteille. Un bon basique cousu en un temps record ^^






A bientôt! 

1 commentaire:

  1. Jolie moitié de capsule ! Tu as cousu de belles pièces !

    RépondreSupprimer